Stèle d’Atur

Stèle d’Atur

Chargement de la carte…

Adresse
13 Rue Louis Aragon
atur


24750
France


Stèle commémorative d’Atur
La stèle commémorative évoque un haut fait de la Seconde Guerre mondiale, la résistance du groupe Bir Hakeim face aux troupes allemandes.
Cette stèle commémorative dédiée aux résistants est édifiée le 15 août 1992. Elle rappelle un événement historique survenu dans la commune 48 ans plus tôt. En effet, le 14 août 1944, le groupe Bir-Hakeim, mené par le lieutenant Charles Mary, se rend à Atur afin d’attaquer les unités allemandes réparties autour de Périgueux. Le lendemain, le groupe se retrouve cerné de toutes parts. Soixante-cinq hommes tentent alors de percer les lignes ennemies, mais six d’entre eux périssent au combat, dont le lieutenant Mary. Le plus jeune, Gilbert Chadourne, est fait prisonnier par les Allemands, puis exécuté. Les combattants sont enterrés par l’unité deux jours après leur exécution, à Église-Neuve-de-Vergt.
Très sobre, cette stèle est faite d’un bloc de calcaire brut, non taillé, de 1,75 mètre de haut sur 1,25 mètre de large. Deux de ses faces sont rivetées par des plaques de métal. La première indique le nom des six résistants « morts au combat le 15 août 1944 ». La seconde, située au dos, évoque les instigateurs du monument et la date de son inauguration.
Une seconde stèle, située à l’écart du bourg, célèbre également la mémoire des victimes du groupe Bir-Hakeim. Elles reflètent toutes deux l’importance de la Résistance en Dordogne, y compris dans de petites communes telles qu’Atur.
Sources
Guy Penaud (1985). Histoire de la Résistance en Périgord,
E. Payen et N. Grousset (1994). Atur, étude sur la ZPPAUP.

Retour à la carte


Retour à la liste

Évènement à venir

  • Aucun évènement à cet emplacement