Les lieux de mémoire

Les lieux de mémoire

On peut compter quelques 400 lieux de mémoire dans le département : lieux d’affrontements avec les troupes d’occupation et les supplétifs, lieux d’exécution d’otages ou crimes raciaux, lieux d’internement ou prisons et camps. Certains d’entre sont bien connus, les monuments et les stèles sont régulièrement entretenus par les collectivités territoriales et sont des points de rassemblement (commémorations, visites pédagogiques pour les scolaires). D’autres moins connus, situés dans des endroits peu accessibles, sont moins fréquentés, ils sont en grand danger de disparaitre, notamment sous la végétation. D’autres, enfin, sont encore à découvrir en fonction de l’avancée des recherches menées par les historiens et les adhérents. Le CDM, en liaison avec les associations qui le composent et les collectivités territoriales, répertorie ces lieux, précise leur localisation, impulse éventuellement leur rénovation et valorise les actes de Résistance dont ils ont été le cadre.

Il est possible de consulter cette base de donnée à partir de liste déroulantes, les lieux étant classés tout d’abord par type:

  • Espace mémoriels – lieux de visite avec panneaux explicatifs;
  • monuments – monuments au morts comportant une référence à la seconde guerre mondiale ou cénotaphes dédiés;
  • stèles;
  • plaques commémoratives
  • ou plaques de nom de rue.

Pour chaque type de lieu, un classement par communautés de communes permet de se retrouver.

Il est possible d’accéder aux informations en accédant par la carte générale puis en cliquant sur l’icône correspondant au lieu.

Spread the love