Commémorations à Bassillac et Eyliac

Commémorations à Bassillac et Eyliac

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 16/08/2021
10 h 30 min - 12 h 30 min

Emplacement
La Roquette

Catégories


10H30 à La Roquette: Dépôt de gerbe sur le lieu du martyr

11H00 à Le Chaubier: Dépôt de gerbe à la stèle des résistants fusillés

11H30 au Monument aux morts d’Eyliac: Dépôt de gerbe

12H00 à la Halle d’Eyliac: Pot de l’amitié offert par les anciens combattants d’Eylac

 

Article de Fanny Eymeric, Sud-Ouest du 14 août:

« Ce samedi 14 et lundi 16 août, sur la commune de Bassillac-et-Auberoche, auront lieu les commémorations de la Seconde Guerre mondiale. Cette invitation au recueil et au de- voir de mémoire, est organisée par l’association des anciens combattants pour rendre hommage aux soldats français.

Jacques Audy, président des anciens combattants et témoin des événements alors qu’il était âgé de 5 ans et demi, tient à rappeler les faits : « Il y a soixante-dix-sept ans ont eu lieu les dramatiques événements commémorés. Le 14 août 1944, les soldats allemands attaquent le camp Mercédès à Meycourby. Cette opération a causé la mort d’un résistant, chez Mercédès, et de l’emprisonnement de deux de ses camarades. Ces derniers ont été fusillés le lendemain, à Saint-Laurent-sur-Manoire. Dans la nuit, les maquisards se sont repliés sur Eyliac, au camp Dunkerque aux Chabannes et ont surveillé tous les mouvements de troupe. Les soldats allemands étaient partout. Après avoir obtenu des renseignements, dans la nuit du 16 août, les troupes nazies ont procédé à un large encerclement de ce camp. »

Torture et exécution

Et de poursuivre : « Il était environ 6 h 30 quand les premiers coups de feu ont retenti. Le village de la Roquette a finale- ment été occupé et les habitants ont été pris en otage. L’affrontement a duré près de quatre heures. Les troupes allemandes ont alors installé un poste de contrôle à la boulangerie du village. Les prisonniers ont été, à deux reprises, mis en joue par le peloton exécution. L’ordre de baisser les armes a finalement été donné. Les habitants ont alors subi la torture. Après les avoir libérés, les troupes allemandes ont décidé de les encorder et de les exécuter. Sous la menace des armes, Maurice Coustillas et Louis Charenton ont dû creuser une fosse commune pour ensevelir les martyrs. »

Ce samedi 14 août à 18 heures, à Lalivain à Bassillac, un dépôt de gerbe sera organisé. Un vin d’honneur suivra à la salle des fêtes. Lundi 16 août, à 10 h 30, à la Roquette, le dépôt de gerbe sera organisé. Un autre est prévu à 11 heures au Chaubier, à la stèle des fusillés, et à 11 h 45, au monument aux morts d’Eyliac. À 12 heures, à la halle d’Eyliac, un pot de l’amitié sera offert par les Anciens combattants d’Eyliac.«